Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 16:40

coweplope-1

J’ai longtemps hésité à publier un post sur le COWEPLOPE.

En effet, cette organisation nébuleuse de week-end dans un lieu de villégiature paradisiaque entre potes qui jouent tantôt à la pétanque tantôt au poker ; qui boivent des bières, du Rhum, du Whisky de l’eau gazeuse, du Coca et des bières sans alcool (vous avez bien lu...); qui parlent fort et gras et de plus en plus fort et gras à mesure que la journée avance ; cette organisation donc, est réservé à un groupe de 7 lascars. Mais puisqu’une des motivations premières de ces Week-ends est le poker, le résumé de nos aventures a tout à fait sa place au sein  de ce blog. Amateur de technique, d’analyse alambiquée et autres décorticages de coup flamboyant, passez votre chemin car les parties du Coweplope ne sont pas réputés pour la science du poker qui les anime, bien au contraire...

Cette seconde édition (et oui, il y a déjà eu une édition en 2009 mais aucun compte rendu n’a circulé), réunissait 6 des 7 nains. Un des nains avait trop de charbon à la mine, une blanche neige à soigner et un genou dans le pâté. C’est donc avec regrets que cette petite fiote nous a lâchés quelques heures avant le départ. Mais comme nous sommes sans rancune nous avons gardé le contact avec son téléphone portable tout au long du séjour.

Arrivés sur place vers 20h30, les pizzas ingurgitées à grand renfort de pastis, de rosé frais et de bière sans alcool (vous avez encore bien lu...), le matos de poker était disposé sur la table principale à 22h00 pile poil.

 

Comme il est de coutume au Coweplope, car oui le COWEPLOPE a déjà ses coutumes et ses us, le challenge de la plus grosse consommation de viande était à l’ordre du jour. Certes la première session avait placé la barre haute, mais je sentais mes camarades près à relever tous les défis.

Et là, PAN, c’est le drame, le généreux boucher du village est fermé et nous devons nous rabattre sur son concurrent. Nous noterons au passage que la part de viande de type « gros viandard » varie d’une boucherie à l’autre. Si cette année la maille était au alentour de 250gr par personne et par repas, elle devait être proche des 400gr il y a moins d’un an. C’est dur la crise...

Les classiques du Coweplope resteront cependant d’actualité : Chipos-Merguez, Epaule d’agneau à l’américaine, coteS de bœuf & cotes de porc.

 

Et le poker dans tout ça ?!? Et bien ce Coweplope fut agrémenté entre les apéros, bons repas, visite à la plage, siestes, courses au marché et parties de pétanques, de 5 manches de poker.

 

Manche N°1 : Jeudi soir 22h00.

Noam qui venait de se faire offrir une toute nouvelle destackeuse a décidé d’en user et même d’en abuser. Il a tout bonnement torché les 5 autres en moins de deux heures. Une vraie boucherie ! Rapidement chipleader il a fait le boulot et a martyrisé la table de ses grosses relances. Ajouter à la destackeuse flambant neuve une bonne dose de chance et vous obtiendrez une partie pliée en deux coups de Turn-River. En passant à travers des skuds envoyés par Nono, je parviens en heads-up mais Le nettoyeur ne fera qu’une bouchée de mon stack.

Noam : 1, les autres : les boules

 

Manche N° 2 : Vendredi à 00h30.

Suite à un conciliabule nocturne en extérieur, les 5 martyrs étaient bien décidés à faire payer à leur ex-ami cette outrecuidance. En conclusion de cette conspiration, je faisais remarqué mes amis conspirateurs de rester vigilant car je me cite : « Quand c’est ton soir, c’est ton soir ». Voilà une phrase d’une portée rare dont je ne suis pas peu fière. L’alcool vous donne de ces fulgurances intellectuelles parfois ?!?

Mais comem l’a dit un certain barbu, « si on te marche sur la gueule droite, tend la gueule gauche ». Ou un truc dans le genre...

Nous avons donc tous tendu la joue gauche pour prendre une seconde raclée des familles par le même Tyran dont la destackeuse n’était pas du tout enrayée et que la chance continuait à assister au-delà de toutes les lois ; qu’elles soient des probabilités, humaines, logiques ou même juste républicaines. Grumpy parvient en Heads-Up mais l’histoire se répète et le sourire carnassier du Fossoyeur viendra clôturer une soirée ambiance « Film d’horreur ou c’est le méchant vilain qui gagne à la fin ».

Noam 2, les autres : la rage.

 

Manche N° 3 : Vendredi 22h00.

Après une journée de détente les esprits se sont un peu calmés. Noam, baptisé Minou grâce à la chatte qui fut sa compagne la soirée précédente, a ressorti sa machine à piquer des jetons et nous n’avons évité la réédition du scenario de la veille qu’au bénéfice d’un enrayage en milieu de partie qui lui a fait rendre tout ce qu’il avait déjà commencé à amonceler. Une fois débarrassé de notre bourreau (en troisième place tout de même), je suis venu à bout de Poker Face pour accrocher la victoire et reprendre un peu de terrain sur un Noam largement devant au classement. Il faut dire que le jeu et les tirages ont été en ma faveur.

Minou : 2 ; Serial Dealer : 1, Les autres : les miettes.

 

Manche N° 4 : Samedi 15h00

Après quelques hésitations sur l’activité de l’après-midi et un repas copieux et copieusement arrosé, c’est finalement le poker en extérieur qui aura les honneurs.

C’est à ce moment là que je décide d’inaugurer une nouvelle classification de jeu. On connaissait déjà les serrés, les loose agressifs, les compulsifs mais c’est grâce à un jeu « éméché agressif » que je parviendrais à prendre une seconde place dans cette manche. Nicolas ne devra sa victoire qu’au seul fait que je ne l’avais pas vu ;o)

Minou : 2 ; Serial Dealer : 1, PokerFace : 1, Les autres : l’espoir.

 

Manche N°5 : Samedi 22h00

Cette fois la partie aura lieu à l’intérieur. L’atmosphère est un chouia électrique car certain commencent (à raison) à être passablement énervé par le niveau de n’importe quoi qui règne à la table depuis le début du week-end. Et cette dernière partie ne va pas les décevoir. Bien calé (et heureusement d’ailleurs) sur ma chaise, mon panama rivé sur la tête et mes lunettes de soleil vissées sur le nez, je continue ma déclinaison des nouveaux styles de jeu en inventant le « saoul agressif ». Je relance très souvent, souvent avec rien mais comme je ne trouve pas ou peu de résistance, je m’enfonce dans cette tactique. Nicolas viendra me sortir de ma torpeur quand il osera surrelancer une énième de mes relances en plein vol. Mais à la faveur d’un stack conséquent et de beaucoup de chance, je me hisse en heads-up. Cet exercice particulier sonne pour moi le réveil et je vais jouer ce tête à tête très sérieusement, en tout cas avec toute la concentration que je suis capable de trouver au fond des valises que je dois avoir sous les yeux.

Panzer entre temps avait réveillé le boucher, pardon minou, en lui laissant entrevoir une escalope à gnaker. Mais de chasseur il devint chassé quand sa paire de roi rencontra un brelan de 6 tapi pour deux tiers dans la main de l’accorte germain. La chevrotine à sanglier ne laissa du chaton que quelques poils éparpillés.

La main finale, en tout cas celle qui me fera grand mal, verra ma pocket paire de 9 s’écraser contre le blindage titane du Panzer et son American Airlines.

 

Salle journée pour Grumpy qui, cette fois, a bien des raisons valables d’être dégouté du poker. Pour un temps seulement on espère car s’il y a un joueur que j’aime avoir à ma table c’est bien mon ami Grumpy et pas pour des raisons pokeristiques mais d’abord parce que c’est un ami que j’estime beaucoup. Je souhaite seulement que l’inconscience de mon call de son tapis avec paire de 6 servie contre son KQ ne viendra pas ternir cette amitié ;oS. C’est sur le fait qu’il ait touché un K au Flop et moi un 6 à la river n’a pas aidé à détendre l’atmosphère...

 

GoldenFish termine le WE fanny et devient le sponsor officiel du poker au coweplope.

Minou : 2 ; Serial Dealer : 1, PokerFace : 1, Panzer : 1, Les autres : le rêve de la saison3

 

Remerciements :

Un énorme giga merci à Madame Panzer et à son Papa pour ce qu’ils savent.

Un big thanks à Panzer pour l’organisation de ce Coweplope #2.

Merci à Grumpy pour son dévouement à nous nourrir.

Merci à Minou de n’avoir pourri que la moitié des parties de poker.

Merci à GoldenFish pour le don généreux.

Merci à Pokerface pour la superbe photo (et toutes celles qui arrivent...).

 

Vivement la prochaine ;O)

Repost 0
Published by Serial Dealer - dans COWEPLOPE
commenter cet article

Serial Dealer

  • : Le blog de l'ASPT
  • Le blog de l'ASPT
  • : Bienvenue sur le blog de l'AS Poker Tour.
  • Contact

Recherche