Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 10:36
Voilà quelques semaines, je faisais appel aux pigistes pour rédiger des billets à publier sur ce blog. Voici le billet que Grumpy Gamer vient de me faire parvenir. Merci à lui pour cette prose ;o)

N'hesitez pas à m'envoyer vos productions, je me ferai un plaisir de les publier.

S.D.

Seul et sans amis hier soir à GOT, après une journée de boulot où les réunions se sont enchainés les unes après les autres aussi vite que les blinds en heads-up, je décidais d'aller faire un tour au casino, d'abord pour me restaurer, mais je dois l'avouer, avec l'envie, pas si cachée que cela, de me laisser séduire par une partie de cash game à une "vraie" table de poker avec un vrai croupier et tout le toutim.
 
Me voilà installé devant mon cheese burger frites, face à l'écran géant qui retransmet un match de Premier Ligue, me demandant si j'allais oser jouer et si oui, à quelle table j'allais me poser (NL 5/5, NL 10/10 ou NL20/20) et avec quelle somme en jetons. Sur les conseils avisés de Serial Dealer prodigués par téléphone, me voilà en possession de 400 SEK en chips à la table de cash game NL 5/5 SEK (buy-in minimum 200 SEK) prêt à en découdre avec une bande de jeunes loups à la crinière majoritairement blonde. Un rapide coup d'oeil à la table me permet de m'apercevoir que le stack moyen est largement au double du mien... plutôt flambeur le Suédois, et dès le plus jeune âge, la moyenne d'âge de la table ne devant pas dépasser les 25 ans, et encore en me comptant ;-)
 
Bref, je décide d'attendre d'être de big blind pour rentrer dans la danse. Pas trop longtemps mais juste assez pour avoir un premier enseignement: les jeunes loups payent, et cher parfois, pour voir des cartes et aller chercher un tirage. Bref, me voilà en jeu et pendant une bonne demi-heure je folde et... je folde encore. Mon stack ne me permettant pas d'être très agressif, je préfère attendre. Je dois être descendu à 260 quand je décide de rentrer dans un coup. Au bouton avec A-Q* et après que tout le monde avant moi ait foldé (fait rare pour être signalé vu le nombre de joueurs habituellement en jeu au moment du flop), je décide de relancer les blinds: je dis "raise, fourty" avec mon accent du Sud (les blinds étant à 5/5, et la relance moyenne constatée jusqu'alors se situant autour des 30-35). Surprise! Les 2 blinds collent (en fait, pas tant surpris que ça, vu que j'étais le seul à folder pré-flop même en position de blindeur ;-)
Au flop, Q-K-8. Les blindeurs checkent, je décide de profiter de la position pour attaquer: je mise 60. Et là, pas le temps de pousser mes jetons que j'entends ALL-IN. Je venais de mettre 100 dans ce coup, et j'avais à cet instant emputé mon stack initial de moitié. Que faire? Souhaitant rester un peu plus longtemps à la table avec mes copains d'un soir, je décidais de folder à cause de la présence du K.
Une grosse demi-heure plus tard, alors que je dois être tombé à 140 en jetons, je reçois K-Q à coeur. Je suis small blind et 3 joueurs sont dans le coup. Pour voir le flop je dois rajouter 20. Ce que je fais, tout comme le gros blindeur. Nous voilà 5 à constater le flop suivant: K-J-10 dont 2 cartes à coeur; il y a 125 (5x25) dans le pot, soit l'équivalent de mon tapis à cet instant précis. Certes il y a beaucoup de monde derrière moi, mais bon, je me dis que si j'y vais pas là, avec la top paire et un tas d'outs (tirage quinte, tirage couleur, les K, les Q), j'y vais jamais. Donc lentement, comme pour mieux démontrer mon assurance, je pousse mes malheureux 120 restants. Mon tapis est payé 2 fois. Soit un pot qui se situe aux alentours des 480. Me voilà dans une situation que je déteste: celle où tu es engagé à mort et impuissant! A la turn, tombe un 7. Le premier checke, le bouton annonce ALL-IN. Le tapis du bouton étant aux alentours de 700, le second folde. Le bouton me retourne sa main: 7-7. Je suis battu par un brelan de 7 touché au turn... jusqu'à ce que le croupier retourne un As à la rivière qui me donne la quinte. OUF! S'en suis les commentaires de la table en Suédois dont je devine la teneur. Un jeune ose en anglais me dire quelque chose du genre: "tu as eu de la chance"... A ceci je n'ai pas eu besoin de répondre puisque le croupier s'est permis de lui signifier gentiment que j'avais un nombre d'outs incalculables, me gratifiant même d'un clin d'oeil.
Me voilà en possession d'un stack d'environ 500. Il est 22:00, je suis installé à la table depuis près d'1:30 et je me fixe l'objectif de 800 (2 fois la mise) avant de me rentrer au Gothia Towers.
Quelques tours de table plus tard, alors que je suis grosse blind, je décide de payer les 25 nécessaires pour voir le flop. Nous sommes 4 en jeu. La croupière qui vient juste de s'installer pour distribuer cette main à la table, retourne le flop: 8-9-10 raimbow. Premier de parole, je me demande comment jouer le coup, puisque j'ai oublié de vous préciser que j'ai Q-J entre les mains. Estimant qu'il vaut mieux essayer de se débarrasser d'un ou deux joueurs, je décide d'ouvrir à hauteur du pot, plutôt que de slow-player: 100. Payé une fois! Fold pour le suivant! Et le gars au bouton qui envoie son tapis (environ 600). Sans hésitation je paye, et là surprise, le premier joueur paye aussi (il rajoute environ 400). Le bouton retourne 8-10, et le deuxième joueur retourne 9-9. Je suis devant et fort heureusement, ni le turn ni la rivière ne viendront gâcher ma fête ;-)
Me voilà avec un confortable stack de 1600 environ. Il est 22:40!
Je décide de jouer encore une dizaine de minutes avant de partir pour ne pas donner l'impression de m'enfuir après ce coup très prolifique (encore un conseil de Serial Dealer). De quoi jouer encore un J-J servi, mais pour lequel personne ne suivra ma relance pré-flop à 100 (je déteste cette main). Enfin, un dernier coup, dans lequel je perds environ 120. Au final, je qiuitte la table avec 1515 en chip.
Je récupère le cash, envoie un SMS à Serial Dealer, monte dans un taxi, puis dans ma chambre et m'endort satisfait de l'ensemble de ma journée (si si professionnellement aussi, ça s'est pas mal passé ;-)
JLG alias Grumpy Gamer

Partager cet article

Repost 0
Published by Serial Dealer - dans Blog News
commenter cet article

commentaires

Vic 17/02/2010 09:41


wowwww trop classe! ;-)
Bravo! Et pour la narration aussi!


Serial Dealer 12/02/2010 14:44


J'ai aussi bien ressenti l'ambiance. en plus, je connais bien cette poker room même si ça fait un moment que je n'y suis pas allé.
Very Good Game à toi mon ami. je rage de n'avoir pu être présent que par téléphone ;o)


Rincevent 12/02/2010 13:56


VGG!

Idee interessante de faire participer des intervenants...
Merde, je connais pas d'autre joueur que moi alors je peux difficilement piquer le concept :(


RémyLapprenti 12/02/2010 12:55


Wouahou, ça le fait bien, merci pour cette tranche de vie, Le côté "passionné" de l'écriture nous permet de toucher du doigt, l'atmosphère de cette partie... En plus d'un bon moment (tu as comblé
ton côté addictif visiblement...) c'est une bonne opération financière...que demander de plus !!
A bientôt
Rémy G alias RemyLapprenti


Eiffel 12/02/2010 12:51


pour ceux qui, comme moi, ne savent pas ce qu'un SEK, c'est la couronne suédoise et en divisant par 10, on a une bonne approximation de sa valeur en euros...

VGG !


Serial Dealer

  • : Le blog de l'ASPT
  • Le blog de l'ASPT
  • : Bienvenue sur le blog de l'AS Poker Tour.
  • Contact

Recherche