Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 20:15

Salut à tous,

La date du prochain FPT est maintenant connue, il aura lieu le Jeudi 15 Octobre 2009.

Comme toujours, nous sommes à la recherche d’un hôte ou d’une hôtesse pour cette partie.

Sont déjà inscrits : Jean-Luc, Alexis, Noam, E.T., Laurent C, Patate et Serial Dealer.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 20:12

Nous sommes le 10 mai 1976, au Binion’s Horshoe, à Las Vegas.
La finale du « main event » des WSOP oppose le flamboyant texan Doyle Brunson au Mexicain Jesse Alto.

« Texas Dolly », déjà considéré comme l’un des trois meilleurs joueurs de poker au monde, a ici l’occasion de recevoir son premier bracelet (et quel bracelet !). Jesse Alto, surnommé « le roi des greens » pour sa passion du golf, est quant à lui un adepte des plus grosses tables de cash-game de Las Vegas. Quoique n’ayant jamais remporté aucun titre, il réalise régulièrement d’excellentes performances aux WSOP. On le retrouvera notamment à cinq reprises supplémentaires en finale du main event.

Les tapis avant le coup :

Jesse Alto : 50 000
Doyle Brunson : 170 000

Jesse Alto, de petite blind au bouton, ouvre ses cartes et découvre AV ; une main très forte en tête à tête. Il part franchement favori dans ce coup et le sait pertinemment. De fait, face au 10-2 de Brunson, il est favori à 65,4% contre 34,6%. Très intelligemment, il choisit de ne pas relancer Brunson all in pour ne pas le faire fuir, mais effectue tout de même une relance minimale pour grossir le pot et ainsi s’assurer de grappiller un peu plus que la grosse blind. Brunson se doute que ses cartes, toutes assorties soient-elles, ne font pas le poids. Mais puisqu’il est largement chip leader, et qu’il le resterait même en perdant le coup, il tente sa chance et suit la petite relance du Mexicain. Jusque-là, un coup joué dans les règles de l’art d’un côté comme de l’autre.

Le flop s’annonce : A, V, 10. Alto ne pouvait rêver meilleur scénario : il floppe ses deux paires ! Probablement surexcité par ce flop qui fait grimper sa cote à près de 87%, Alto garde néanmoins son sang-froid et décide d’attirer Brunson dans son piège. Premier de parole, il « checke », faisant ainsi croire à son adversaire qu’il n’avait pas « rencontré » son flop. En somme, il effectue un slow-play. Il n’en faut pas plus à Brunson qui, « fort » de sa paire de 10, et fort de sa position de chip leader, lance immédiatement le célèbre : « I’m all in » et, dans la foulée, pousse ses jetons vers le centre du tapis. Son intention est clairement de faire basculer la pression sur Alto qui, parce qu’il a le plus petit stack, pourrait ne pas suivre cette mise avec une paire intermédiaire (la paire de valets par exemple), au risque de perdre le tournoi. Brunson espère ainsi lui faire jeter ses cartes. En l’occurrence, il s’agit d’un semi-bluff quasi académique. Le chip leader profite de sa position pour intimider son adversaire et voler les pots.

La ruse de Jesse Alto a donc fonctionné au-delà de ses espérances ! Un grand sourire aux lèvres, le Mexicain, pourtant connu pour maîtriser ses émotions, a du mal à réprimer une joie bien légitime. Il répond logiquement : « I call ». Les dés sont jetés.

Le turn est un 2, mais Alto ne scille pas. En effet, pourquoi s’inquiéter ? Il conserve une bonne longueur d’avance avec ses deux paires maximales, AA et VV, et caracole en tête avec 90,9% de chances de gagner le coup ! Mais l’incroyable se produit : la river est un 10…

Alto n’aurait pas pu mieux jouer cette main, mais le sort s’en est mêlé. Il perd le coup envers et contre toutes les probabilités, et Brunson est sacré champion du monde de poker. Le texan empochera la totalité du prize pool, soit 220 000 dollars. L’infortuné Alto repartira, lui, les poches vides.

En 1977, Brunson se retrouve encore en finale du main event. Le mano a mano l’oppose cette fois à Bones Berland. Et là, Dolly récidive… avec 10-2 ! Alors qu’après le flop, son adversaire est favori avec deux paires 8 et 5, Brunson termine encore avec un full aux 10 par les 2. Cet improbable doublé achèvera de faire entrer Doyle et son 10-2 dans la légende : cette main est même dès lors définitivement baptisée « the Brunson ». Il remporte alors son quatrième bracelet WSOP (le troisième de l’année) et devient le deuxième joueur, après Johnny Moss, à décrocher le titre suprême deux années consécutives (Moss avait été vainqueur en 1970 et 1971). Une performance égalée par la suite par deux autres immenses champions : Stu Ungar (en 1980 et 1981) et Johnny Chan (en 1987 et 1988).
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 19:09

Oyez, Oyez !!

Xewod a cédé et il m’a « choisi » pour être son premier adversaire en Heads-UP (Voir son billet). Il est cependant malheureux, mais pas surprenant, de constater que seules les menaces portent leurs fruits.

Que les enfants du monde entier se rassurent donc ; Oui-Oui, Tigrou, Tchoupi, Franklin, Dory, Jannot Lapin et Dora seront libérés dès que le match aura eu lieu (pas fou le Serial Dealer ;o)

Pour mémoire, l’enjeu de ce Heads-Up est un step 4 d'une valeur de 107$ offert par Everest Poker, le partenaire de Xewod. Ca c’est si je gagne...

Si je perds, je devrais publier un billet sur ce blog à la gloire de Xewod, et je peux vous assurer que cette seule éventualité, me motive à mort ! Le Step4 de 107$ sera alors attribué à un des abonnés à la news-letter de Xewod, et mis en jeu sous forme de bounty lors d’un futur Freeroll dont Xewod a le secret.

Il ne me reste plus qu’à affuter mon A-Game de Heads-Up car il me faudra gagner trois face à face pour décrocher le prix, le match se jouant au meilleur des 5 manches.

Rendez-vous sur Everest Poker dimanche soir à 21h00 si vous souhaitez suivre ce match d’anthologie en direct... Je vous signalerai dans les commentaires de ce billet le moyen de suivre ces rencontres, mais sachez déjà que mon pseudo sur Everest est « SrialDealr » et que celui de Xewod est « xewod1 ».

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 18:54

19 joueurs ont privilégié le poker au match sans intérêt disputé par l’OL ce même 29 Septembre.

Merci à Jacques de nous avoir tenu informé des évolutions du score en temps réel. Plus rapide que le site de l’Equipe le Jacques...

Voici les quelques faits marquants de la soirée. Je suis au regret de ne pouvoir vous relater la fin de la soirée car pour une raison personnelle et urgente, j’ai du quitter les lieux vers 22h15.

Mathieu, second de l’ASPT 2009 avant cette partie sera le premier à nous quitter. Voilà qui ne lui ressemble pas mais visiblement il est sorti sur une rencontre entre deux grosses paires dont la plus petite a fini en brelan (il devait donc avoir la grosse paire ;O)).

Remi, qui était en représentation auprès d’un éventuel potentiel prospect, est arrivé (très) en retard. Son stack avait déjà été attaqué par les blinds et je pense qu’il n’avait pas eu le temps d’entrer psychologiquement dans la partie quand il a payé le tapis qui lui fût fatal. Visite éclair de Remi qui sort après quelques mains jouées.

Der Panzer sortira dans la foulée en poussant à fond une paire de 2, qui aura la mauvaise surprise de faire face à une paire de 1... Quel Panzer ce Panzer !

Jean-Christophe, le petit nouveau, sortira par manque de patience. On aura tout de même eu l’occasion d’admirer un call debout sur la table du tapis envoyé par E.T. avec un surprenant Q-5o !!! Gonflé. La logique sera respectée et même si JC touchera un 5 au flop, l’as de la turn viendra rapidement au secours du A-Qs de E.T.

Serial Dealer sort peu après le repas (y a-t-il un lien ?) jugeant (à tord) sa paire de 77 assez forte pour affronter Antoine. Le bord était alors AA4 et ce satané Antoine avait en main un troisième As pour compléter le brelan assassin. Il faut avouer que Patate avait déjà largement affaibli votre serviteur grâce un King Kong slow playé en début de partie. J’ai cru être revenu dans le jeu quand j’ai retrouvé le stack moyen mais j’étais en mode « reconstitution » de stack et j’ai juste oublié de repasser en mode jeu « normal » sur ma paire de 7.

On notera également une belle série de main et de tirage pour Damien qui a rejoint la table finale avec un énorme stack construit à coup de paires servies, de tirage au flop réjouissant et de vols de blinds savamment distillés grâce à sa montagne de jetons. Je me rappelle par exemple une série de trois mains successives qui devait ressembler à JJ, 99, QQ

Souhaitions également la bienvenue à un nouveau nickname : Back Pearl qui va comme un collier de perles à la seule représentante féminine de la soirée d’hier. C’est toujours un plaisir de la voir venir orner nos table de son charme et de son jeu si ... particulier ;O). J’abandonne à Der Panzer le plaisir d’expliciter le pourquoi de ce nickname. Black Pearl restera à jamais célèbre pour avoir donné son nom, non pas à une main mais à toutes les mains que les autres joueurs de poker appellent des « poubelles ». Pour ceux qui l‘ignorait encore, une mauvaise main de départ est appelée une « Rita » à l’ASPT et au FPT.

 

Je laisse le soin aux table-finalistes de conter la suite via les commentaires sur ce billet.

Un grand Bravo à Eric qui accroche une seconde victoire à son palmarès cette année et grimpe de ce fait sur le podium du classement 2009.

 

Le classement de la partie N° 48 :

 

Joueur              Nickname                     #                      Pts

Eric                                                    1                      757

Gregory                                              2                      421

Damien                                               3                      299

Judicael            Patate                          4                      234

Denis               E.T.                             5                      194

Aurélien                                              6                      166

Nicolas V          Poker Face                   7                      146

Vichet                                                 8                      130

Antoine                                               9                      118

Alexis                                                 10                    108

Rita                  Black Pearl                   11                    99

Olivier               Serial Dealer                 12                    92

Jean-Christophe                                   13                    86

Pierre-Jean                                         14                    81

Sylvain                                                15                    76

Gregoire                                             16                    72

Laurent C          Der Panzer                   17                    69

Remi D                                               18                    66

Mathieu V                                           19                    63

 

Prochaine partie le 22 Octobre même heure même endroit.

Voici la liste des 26 inscrits à ce jour :

Patate, David, Yann, Florent, E.T., Vic, Hervé, Laurent L, GoldenFish, Antoine, PokerFace, Jean-Luc, Remi, Pierre-Jean, Jacques, Eric, Stephane, Aurélien, Sebastien, Agnes, Gaetan, Noam, Mathieu, Gregory, Cyril R (Welcome au nouveau venu) et Serial Dealer.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 18:30

Autre particularité du poker et plus particulièrement du Texas Hold’hem. Les petits noms qui sont donnés aux mains de départ. Voici les plus connues et quelques unes qui le sont moins :

A-A : Pocket Rockets ou American Airlines

K-K : King Kong ou les Cow-Boys ou Les Barbus

Q-Q : The Ladies

J-J : The hooks

A-K : Big Slick ou Anna Kournikova (et aussi parce que c’est joli mais ça ne gagne jamais)

A-8 : The Deadman’s Hand. C’est en fait la main qu’avait Wild Bill Hickok quand il s’est fait descendre dans un bar à Deadwood qui a donné ce nom à cette main. En fait il avait AA88 mais au TH, on a retenu que deux des cartes...)

8-8 : Snowmen

2-2 : Ducks

J-5 : Jackson Five

K-J : Kojak

10-2 : The Dowle Brunson Hand. Pour les ignorants, Texas Dolly a gagné le Main Event des World Series deux années de suite avec cette main. Il a fini avec un full les deux fois, j’y reviendrai dans de futurs billets sur les mains célèbres.

7-2 : The Hammer. Marteau avec lequel on se tape sur les doigts.

Mais il y en a bien d’autres et vous trouverez dans les Pages de ce blog (en haut à droite), une liste (presque) complète.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 18:40
Les nicknames :

Laparticularité que j’aimerai aborder, ce sont les nicknames. Chaque joueur de poker qui se respecte se doit d’avoir un nickname de poker. Ce nouveau nom, doit vous représenter et être le reflet de votre personnalité en tant que joueur. En voici quelque un de joueurs célèbre qui sont plus qu’évocateurs :

The Mouth : La grande gueule pour Mike Matusow. Qui l’a vu à une table comprend.

The Devil Fish : Le poisson diabolique pour Dave Ulliot

The Magician : Le magicien pour Antonio Esfandiari (qui était vraiment magicien avant de devenir poker pro)


Le FPT et L’ASPT ne dérogent pas à cette règle et on a vu au fil du temps, fleurir les Nicknames. Tout le monde n’étant pas au fait des motivations de chacun de ces surnoms, voici un petit résumé des épisodes précédents.

E.T. alias Denis : Surnom rapidement attribué à Denis quand il a rejoint le cercle à la fin de l’année 2007 et qu’il s’est mis à truster les place d’honneur (4 victoires en 2008, 2 secondes places et plusieurs autres belles perfs). Arrivé de nulle part, il nous a tous remis en question.

Poker Face alias Nicolas : Le Nicolas est imperturbable quand il joue une main, enfin c’est ce qu’on pensait à l’époque... ;O) Il reste un des joueurs les plus difficile à lire et continue de mériter son Nickmname même si Noam a des velléités de lui chiper.

Serial Dealer alias Olivier: Nickname auto-attribué qui se veut être une déclinaison pokeristique du serial killer. On peut également lier ce surnom à la régularité avec laquelle je distille du poker autour de moi.

Le Terrible alias Yvan : D’abord parce qu’il s’appelle Yvan et aussi parce que quand il a des jetons, il est vraiment intraitable et terriblement redoutable.

Mister T alias Laurent T: Laurent T est un des hommes fort du poker de notre groupe (pokeristiquement au moins) S’il règne en maître sur son cercle de joueurs en dehors de l’ASPT et du FPT, il a plus de mal à performer à l’ASPT. Joueur solide dont le nom commence par T >> Hop, le nickname était tout trouvé.

Patate alias Judicael : Plutôt que de long discours, je vais juste vous retracer la scène :

Acte 1 : Judicael sort Thomas de la partie alors qu’il est encore tôt.

Acte 2 : Judicael rencontre Juliette et se permet d’émettre des doutes quant à ses compétences de joueuse de poker

Acte 3 : Juliette rétorque : « je joue comme je veux, Patate !»

Acte 4 : Thomas, encore présent à la table, reprend la balle au bon : « A c’est ça ton petit nom ? C’est mignon PATATE ! »

Acte 5 : Toute la table adopte le nickname et appelle Judicael Patate pour le reste de la soirée.

Acte 6 : Le compte-rendu de la partie sera posté le lendemain sur ce blog et en toute bonne foi, relatera ce fait parmi les autres.

Acte 7 : Judicael a maintenant un nickname.

GoldenFish alias Fred : Lors du dernier FPT, j’ai remarqué que Fred regardait ces cartes à chaque tour de mise. Action fort peu discrète car il les prend pour les coller à son torse et les inclinant légèrement afin de pouvoir les revoir. Attribuant cette manie à une mémoire peu fiable, on l’a vite associé à un poisson, la couleur rouge étant rapidement proposé pour le Fish par Denis et la version anglaise s’imposant parce qu’on parle de poker.

 

Voilà, Comme vous l’aurez compris, a moins d’être absolument certain de son aura pokeristique, il est préférable de trouver soi-même son Nickname si on ne souhaite pas s’en faire coller un de force.

A la volée, voici quelques propositions :

Laurent C : Das Panzer

Jacques : Caliméro

Jean-Luc : Demain j’arrête

Alexis : The Binary Man (AA or Fold)

Eric : The most lucky man in the world

Hervé : Don’t touch my Blinds Son of a bitch!!! ou The non-respected Boss

Laurent L : Lunabomber

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 11:44

ATTENTION ATTENTION:
A compter de ce jour, les classements ne seront plus intégrés dans les articles.
Vous trouverez les classements (à jour) de l'ASPT et du FPT dans les pages figées (sans commentaire possible).

Les liens vers ces deux classements sont donc maintenant en permanence disponibles en haut à droite des pages du blog.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 19:38

Aujourd'hui, certains inscrits ont demandé à changer la date de la prochaine session de l'ASPT pour cause de Match de foot.

Le décompte des voies, certes serré, a vu la confirmation de la date telle que prévue. L'Olympique Lyonnais ne prendra donc pas le pas sur l'ASPT.

L'ASPT N°48 aura donc bien lieu le mardi 29 septembre.
Voici la liste actuelle des participants:

Laurent C, Geraldine, Pierre Jean, Gregoire, Remi, Franck, Jean-Luc, Denis, Jean-Charles, Vichet, Yann, Gregory, Aurelien, Frederic, Eric, Alexis, Aymeric, Damien, Gaetan, Antoine, Florent, Jacques, Mathieu, Olivier, Sebastien, Nicolas, David, Sylvain.

Reste à ceux qui avaient demandé un changement de date à faire un choix cornélien : Foot à la télé ou Poker pour de vrai ?


RDV à la brasserie à 18h15.

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 19:22

Mardi 22 septembre s’est déroulé la onzième édition du nouvellement nommé FPT.

Dix joueurs se sont donc retrouvés dans le loft d’Yvan pour taper le carton (en plastique).

La soirée a été marquée par quelques évènements notables que je m’en vais vous relater.

 

Commençons par le plus surprenant de tous « The ALEXIS SHOW ».

Nous avons découvert un nouvel Alexis, jouant presque toutes les mains, tchattant et vanant à qui mieux mieux.

Il faut avouer qu’avec la somme de mains et de tirages qu’il a touché, il lui était impossible de déployer sa stratégie nominale « je joue une main sur trente ».

Vous l’aurez compris, Alexis a marché sur la table (et oui...) et a pris la place de cheap leader dès le début pour ne jamais la lâcher ou presque.

On notera parmi les coups les plus mémorables :

« Je te donne ma BB car moi j’attends ma paire d’AS ». Et qu’est ce qu’il touche juste après cette tirade, une paire d’AS.

Encore plus fort, juste après cette paire d’as, relancée à 2000 avec des blinds à 100/200 et que donc personne n’a suivie, Alexis déclare, je cite :

« Mon prochain challenge c’est de gagner un coup avec 7-2 ».

Citation qu’on aurait pu attribuer à beaucoup de joueur mais pas à notre serrure nationale.

Trois mains plus tard, Alexis paye la relance de 600 de Serial Dealer. Le flop A-7-8. Double Check. Le Turn : 2. Alexis Checke, SD envoie son tapis d’une valeur de 1300 environ, payé debout sur la table par un Alexis rayonnant et fier de montrer sa double paire 7-2 !!! SD avec sa paire max d’as splittés ne jouait plus que les 4 et les As, soit 6 cartes (env 11% de chance). Dénouement heureux pour SD qui touche un As à la River et évite (de peu) l’humiliation de se faire sortir par 7-2 dépareillés...

 

Un coup Etrange...

Relance under the Gun à 450 de Yvan (niveau 75/150). Tout le monde a foldé quand arrive le tour de Denis qui après un moment de réflexion envoie son tapis. Yvan doit ajouter 850 environ pour payer. Grosse réflexion d’Yvan qui finalement annonce qu’il renonce et montre une paire de Rois !!! Denis ramasse les 450 et montre a son tour une paire de Roi !!! Conclusion, Denis fait vachement peur à Yvan...

 

Dehors en deux coups.

Thomas a effectuée une belle remontée en cours de partie, passant d’un stack de 400 alors que les blinds étaient 50/100 à un stack qui devait avoisiner les 2000. C’est alors que Monsieur Fred, short stack a décidé de passer la seconde. Un coup chanceux et un coup logique plus tard, tout le stack de Thomas était passé chez Fred qui après deux coups était dans le camps des gros stacks. Ca va vite le THNL...

 

Baisse de forme.

Notons qu’Yvan n’est pas dans l’argent depuis les trois dernier FPT.

 

Welcome GoldenFish !!

Comme il est de coutume dans le poker, chaque joueur se doit d’avoir un Nickname. Un nouveau Nickname est né lors de cette soirée. Aviez-vous remarqué que Fred regarde ces cartes à chaque tour de mise ? Est-ce un Tic ? Un moyen de se rassurer ? Une technique de manipulation pointue ? Ou juste qu’il a une mémoire de poisson rouge ? Nous avons tranché et nous sommes heureux d’accueillir un nouveau surnom qui sied parfaitement au Fred joueur de poker.

 

Il nous a vengé !

La veine insolente de Alexis n’a rien pu faire contre le talent du Goldenfish. A l’entame du Heads up, Alexis disposait d’au moins six fois le tapis de Goldenfish. Mais grâce à une série d’As providentielle, la tendance s’est vite inversée et le Heads up ne dura que quelques mains pour finalement couronner notre nouveau nicknamé GOLDENFISH !

 

Bravo à Goldenfish pour cette belle victoire construite à force de ténacité.

 

A signaler qu’Alexis est enfin parvenu à atteindre les places d’honneur lors d’un FPT. Il lui manque toujours une victoire que ce soit au FPT ou à l’ASPT. En progrès...

 

Goldenfish quant à lui ouvre son compteur de victoire pour cette année 2009.

 

Le classement de la manche :

  1. Fred aka Goldenfish                  (1131 pts)
  2. Alexis                                      (639 pts)
  3. Olivier aka Serial Dealer            (457 pts)
  4. Denis aka ET                           (361 pts)
  5. Yvan aka the Terrible                 (300 pts)
  6. Noam                                      (258 pts)
  7. Raphaelle                                 (227 pts)
  8. Thomas                                   (204 pts)
  9. Laurent C                                 (185 Pts)
  10. Judicael aka Patate                  (169 pts)

 

Prochain Rendez-Vous : le Jeudi 15 Octobre. Chez qui voudra accueillir...

 

Le classement général :

Place               Score              Joueur

1                      5 986                Yvan                 (3 Victoires)

2                      4 916                Serial Dealer     (2)

3                      3 754                Raphaelle         (1)

4                      3 081                Noam               (2)

5                      2 950                Laurent T          (1)

6                      2 746                Goldenfish        (1)

7                      2 693                David                (1)

8                      2 640                ET

9                      2 631                Alexis

10                    1 746                Stephane

11                    1 602                Sylvain

12                    1 030                Laurent C

13                    999                  Patate

14                    915                  Jean-Luc

15                    775                  Juliette

16                    625                  Thomas

17                    604                  Aurelie

18                    417                  Hervé

19                    188                  Christophe

20                    175                  Severine

21                    164                  Laurent L

22                    158                  Cecile

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 20:15
Xewod a trouvé ma provocation trop "tendre".
Et bien voyons si cette vidéo lui fera passer le gout de me trouver trop "tendre".
Xewod a réveillé le Serial Killer qui sommeillait en Serial Dealer.
Je suis prêt à tout et je ne reculerai devant rien.
Il ne peut s'en prendre qu'à lui.
Xewod, des innocents vont souffrir si tu ne me prends pas au sérieux.
http://www.youtube.com/watch?v=sdOz9tlQMmw

A bientôt Xewod.
HAHAHAHAHAHAHA!!!!!!
Partager cet article
Repost0