Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:40

Résumé :

Grace à une convocation à 19h00, nous avons pu démarrer la partie à 19h39. Voilà donc une best practice que nous reconduirons à l’avenir.

Après un début un peu timide, faute de belles mains, de belles rencontres et de flop réjouissant, le premier fait d’arme opposera Der Panzer à Serial Dealer votre serviteur. Les blinds étaient encore à 10/20 si ma mèmoire ne me trahit pas trop.

Preflop, Panzer relance à 60, S.D. qui est de BB complète avec une main un brun marginale, J-9.

Le flop : 333

S.D. check, Der Panzer mise 60, S.D. paye.

Le Turn : 2

S.D. check, Der Panzer mise 60, S.D. paye.

La river : J

S.D. mise 120, Der Panzer paye, S.D. annonce son J. (Je suis plus totalement certain de cette dernière phase).

Ce coup a visiblement fait très mal à Laurent, au moins psychologiquement. Si Laurent accepte de dévoiler sa main, ce coup pourrait avoir sa place dans la nouvelle rubrique « Bien joué ou pas ».

Après 50 minutes de jeu, Juliette qui s’est enferré dans un coup contre Jean-Luc, tentera d’arracher le coup en total bluff en profitant d’un 4 doublant sur la rivière. Jean-Luc, fort d’une double paire K-9 et ayant bien lu cette dernière mise à tapis de Juliette comme un arrachage, paye et envoie Juliette ouvrir la liste des sortants.

Il faudra attendre une heure pour voir la sortie suivante. Laurent qui semble t-il ne s’est pas remis du full de S.D. finira à tapis face à Jean-Luc sur un flop contenant un As et un Valet. Son A-Q ne pourra rien contre le A-K de Jean-Luc qui pour que les choses soient limpides, touche même un K à la river.

Arrive alors un coup qui va encore faire mal. A moi cette fois. David en position de SB (30/60), relance à 120 alors que personne n’est entré dans le pot. S.D. paye les 60 qui manquent.

Flop : Q – 10 – 3 le tout à pique.

David envoie 180. SD Paye.

Turn : A

David envoie 180. SD relance à 360. David Paye.

River : A

David Check. SD mise à 360. David relance à 720. SD paye.

David montre A-10 ce qui lui donne un full tiré backdoor, qui bat la couleur hauteur K de SD que lui avait au flop... Aie, ça fait mal. Voilà une autre main candidate au « Bien joué ou pas ? »

Ce coup est un tournant dans ma partie car à compter de ce moment, je suis passé en mode survie pour ne plus en sortir, même si peut après étant short stack, j’ai joué un sale tour à mon ami Noam.

En position de BB (50/100), je check alors que seul Noam est entré dans le coup. Le flop amène un As, un deux et un trois.

SD mise, Noam relance, SD envoi son tapis et Noam le paye.

Noam montre un As et SD avec sa paire de 4 en main, a besoin d’un 4 ou d’un 5 pour se sortir de ce mauvais pas.

C’est le 4 à la river qui sauvera SD et écœurera Noam. SD double un stack qui atteint après ce coup la misérable valeur de 1350...

Noam sortira un peu après, mais ma mémoire n’a malheureusement pas imprimée la main en question.

Raphaelle, qui est parvenue à rester presque éveillée jusque là, se fera manger pas les blinds et finira par pousser son tapis de dépit.

Alexis a une nouvelle fois tenter de changer son jeu et après s’être fait mouché en est arrivé à la conclusion qu’il lui fallait encore une bonne série de parties jouées hyper serrées pour assoir son image de joueur serré. La preuve, il se fait sortir par Patate en même temps que Raf en poussant au bout une paire de 10 servie

L’augmentation des blinds et la pénurie de main, même moyenne, me forcera à payer le tapis de Denis avec Q-3o. En position de BB (150-300) et avec 300 en plus de ma BB, je ne voyais pas d’autre alternative. Denis et son A-9 tremblerai une seconde quand un 3 apparaitra au flop mais rapidement, l’As à la Turn le rassurera.

Denis lui aussi en mal de mains parviendra à survivre jusqu’à la bulle mais ne pourra éviter de sauter avec elle. Lors des 3 derniers FPT, c’est Denis qui a tenu le rôle de la bulle. Voilà une habitude qui doit être bien désagréable...

La confrontation à 3 joueurs a duré pas loin d’une heure et demie. C’est là que mon surnom a pris tout son sens car je pense vous assurer que j’en ai dealer des cartes.

Après moult échanges de jetons, David qui était le short stack au début de cette confrontation à 3, était revenu à hauteur. Judicael se fera grignoter son stack par un David qui ne lui a laissé aucun répit. Mais c’est Jean-Luc qui le finira. On notera que l’ami Jean-Luc a touché trois fois KK pendant cette bataille à 3.

Au départ du HU, Jean-Luc est en tête. Après s’être échangé quelques blinds, arrive la confrontation finale ou presque.

Pre flop, David au bouton paye les 1000, Jean-Luc relance à 2000, David envoi le tapis, Jean-Luc paye. Le sort était jeté, les cartes pouvaient parler.

Jean-Luc retourne A-9o et David KK...

David est favori et après comptage, il n’y a que 200 de différence entre les staks en la faveur de David !!! C’est donc bien David qui a une chance de sortir Jean-Luc sur ce coup.

Mais c’était sans compter sur l’as qui viendra ruiner les espoirs de David.

David se retrouve sur le coup suivant à tapis automatiquement avec ses 200 jetons. Il perd dès ce premier coup sans nourrir aucun espoir d’un retour miraculeux.

Jean-Luc remporte cette partie et vous n’aurez donc pas à subir ses lamentations et autres promesses d’ivrogne concernant son dégout définitif de ce jeu débile et sans intérêt car uniquement basé sur la chance et le hasard.

Si certain détails s’avèrent incomplets, inexacts ou tout simplement faux, merci de corriger ou compéter via les commentaires. Ces coquilles ne pouvant être dues qu’à une extrême concentration de votre serviteur sur son jeu...

 

Quelques brèves :

Nous avons vu trois flop « brelan » dans la soirée dont un AAA qui fait encore regretter à Patate d’avoir jeté son As mal accompagné pré-flop.

Jean-Luc est un goujat, il ne laisse pas sa place de Parking aux filles (Raphaelle) et il ne laisse pas les jetons qui sont abandonnés entre lui et une fille à la fille (Raphaelle). En fait Jean-Luc n’aime pas Raphaelle ;o)

Nous avons un nouveau Nickname et pour le coup, je pense que c’est un des plus justifié et logique de tous. David sera appelé à compter de ce jour « Jukebox ».

Noam a encore pourri les cartes en les mélangeant (brassant, massacrant, torturant seraient certainement des termes plus adaptés)

La tireuse à Bière, c’est cool.

Merci à Patate et à Madame de leur accueil.

 

Classement de la soirée:

                        #          Pts       $

Jean-Luc           1          1131     60

David                2          639       30

Patate              3          457       15

Denis               4          361       0

Serial Dealer     5          300       0

Alexis               6          258       0

Raphaelle         7          227       0

Noam               8          204       0

Laurent C          9          185       0

Juliette             10        169       0

 

Annonce :

Le prochain FPT aura probablement lieu le Mardi 03 Novembre à 19h00 chez quelqu’un.

Le classement FPT est à jour (lien en haut à droite de la page).

Partager cet article

Repost 0
Published by Serial Dealer - dans FPT
commenter cet article

commentaires

Serial Dealer 18/10/2009 22:02


Je n'ai jamais dit ou voulu dire que Jean-Luc n'avait eu aucun mérite à gagner cette partie. Je sais pour les avoir dealées que ces trois paires de K ne lui ont rien rapportées outre les SB et BB.
Donc ce n'est effectivement pas ces trois mains superbes qui lui ont apportées sa victoire. je pense que le tournant de la partie qui a mis Jean-Luc sur les rails de la victoire, c'est le call
contre Juliette avec une double paire et face à un brelan ou un full possible. en fait c'était juste un gros bluf...


Jean-Luc 18/10/2009 21:22


Vous aurez tous noté la relation de cause à effet entre, je cite, "... jeu débile uniquement basé sur la chance et le hasard..." et "... Jean-Luc a touché 3 fois KK..." Aucun mérite en fait!
Néaamoins, je dois reconnaitre que c'est au feeling qui m'a animé du début à la fin de la soirée que je dois la victoire, et pas aux cartes. Je crois du reste que c'est ça le secret du Poker:
chance ou pas, ce qui compte c'est la force intérieure qui parfois vous convaint de toutes les certitudes . Yvan a raison (cf rubrique "bien joué ou pas?"), les calculs de probabilité, les côtes,
tout ça, c'est du vent, la vérité est en nous. Mais vous n'êtes pas obligé de me croire... Allez, demain j'arrête... ou pas!


Serial Dealer 17/10/2009 10:25


@Panzer : Dois-je comprendre que tu avais une dame en main? et l'autre carte? un AS non pas si haut quand même... A moins que tu avais la même seconde carte que moi. Ok pour mettre cette main en
pature des commentaires dans un "Bien joué ou pas?"


Der Panzer 16/10/2009 21:57


Battu par un valet sorti du bois comme un maq sur sa gagneuse, un roi, flâche du parte, qui consacre un full alors qu'une dame m'aurait sauvé...
Et un 4 qui sauve SD alors que tout m'a été refusé !
Oui !, décidément, le poker est un jeu immoral.

En Allemagne, on travers quand le piéton est vert, et moi je fus rouge, de rage...


Sylvain 16/10/2009 21:23


Bravo Jean-Luc !! Tu vois bien quand je suis pas là tu peux gagner une partie !


Serial Dealer

  • : Le blog de l'ASPT
  • Le blog de l'ASPT
  • : Bienvenue sur le blog de l'AS Poker Tour.
  • Contact

Recherche