Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 09:04

Ce matin le réveil est un peu difficile.

Non parce que les enfants sont venus à l'aube sauter sur le lit, ils ne sont pas là.

Non parce que l'ingestion massive de bière et de vin a transformé mon cerveau en bouillabaisse de neuronnes, j'ai été assez sage sur ce point hier.

Ce qui me donne un gout amer, c'est ma sortie de la partie live chez Lapin d'hier soir.

Après quelques minutes je constate que la table est lancées sur un mode agressif. Je décide donc de me caller sur un mode plutôt serré afin de tenter de profiter des largesses des autres joueurs avec un monstre.

Je serre je serre, je place quelques relance preflop qui sont souvent respectées ce qui me permet de maintenir mon stack au dessus de la cote d'alerte.

60-120 : UTG je reçois finalement celle que j'espérai. Les As... Fermement décidé d'en tirer un max, j'opte pour placer un minraise à 240 qui j'en suis certain ne manquera pas de trouver relanceur. Bingo, Laurent P, après avoir regarder sa main une seule fois (héhé) envoi 600. La parole me revient et après une réflexion minutée avec un air de resignation feinte, je pousse les 1510 qui me reste. Impossible pour Laurent, large chip ,de ne pas ajouter les 1000 qui manque avec un premium comme la paire de Dame qu'il a en main.

Yes. Exactement ce que j'espérai. un A-Q aurait été encore mieux mais faut pas trop croire à la vierge...

Et la PAN, première carte au flop : une s.... de p... de sa m... de Queen.

Fin de la partie.

Ce qui me console, c'est que je pense avoir vraiment bien joué toute la partie et surtout cette main. Faut bien tenter de se remonter le moral...

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> <br /> ça se passe souvent comme ça au LPT ... Le mode agressif des joueurs condamne ceux qui serrent à avoir la chance avec eux quand ils sortent du bois<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre