Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:42

Avant le début de cette 52ème édition, 5 joueurs pouvaient encore mathématiquement prétendre au titre de Champion ASPT 2009. Titre pas encore aussi réputé qu’un WPT ou un bracelet des WSOP, mais qui d’année en année gagne en reconnaissance dans la région de Parilly.

Mathieu V, toujours à la recherche d’une victoire en ASPT, mais grâce à une belle régularité, deux places de deuxième et une assiduité que je suis le seul à lui contester, gardait 137 points d’avance sur Aurélien.

Aurélien, auréolé d’une victoire en 2009 et d’une seconde place, pointait en seconde place, avec à 247 longueurs de lui un certain E.T. que sa victoire en septembre à remis en selle.

Pour arracher la première place de cette année, Denis devait impérativement gagner et compter sur un faux pas des deux hommes de tête.

Pour Alexis et Serial Dealer (c’est moi ;o), la condition pour coiffer tout le monde au poteau était simple, il fallait gagner tout en évitant que Mathieu soit finaliste.

Quand à Gregory et Jean-Luc, respectivement sixième et neuvième du classement général, ils pouvaient encore nourrir quelques infimes espoirs de monter sur la plus haute marche mais il leur fallait à tous prix accrocher les 814 points promis au vainqueur et espérer que les leaders consentiraient à sortir TRES rapidement.

 

Que s’est-il passé ? Le classement a-t-il été chamboulé ? Vous n’y tenez plus alors, voilà, je vous livre les faits marquants de la soirée qui réunissaient 22 joueurs (tous masculins ;o(

Une fois n’est pas coutume, les sorties furent rapides au moins en début de soirée. On ne comptait pas moins de 5 sorties avant le repas, fait rarissime.

Antoine après quelques bons coups, se fera moucher avec une paire d’As servie en laissant votre serviteur toucher ses cartes et terminer avec la quinte et la couleur.

NicolasD, toujours aussi agressif, suivra de quelques secondes après qu’une paire de K ne paye son tapis poussé avec la première main potable vue depuis le début, un AK.

C’est à ce moment que Laurent C arrive et est donc tout heureux de découvrir qu’il lui reste des jetons et qu‘il ne sera ni le premier, ni le second à sortir. Il sera en effet le troisième à sortir quand suite à une relance, laurent surrelancera pour lui-même se faire surrelancer par Seb. Le tout pré-flop bien sur avec des blinds à 20/40 !!! Sur l’hypothèse (probable) que Seb était en plein arrachage honteux, Laurent finira par payer avec ses hooks. La paire de J de Panzer fut les crocs de boucher par lesquelles Panzer vit ses chenilles exploser aidé il faut l’avouer par les pocket rockets de Seb.

Jacques qui avait pourtant fait un bon début de partie, sortira en 16 sa chance l’ayant probablement abandonnée encore une fois.

Pendant ce temps, à la table 1, un fait marquant se déroulait...

Jean-Luc, au Cut-Off, relance à 200 sur des blinds à 50/100. Tout le monde respectera cette relance ENORMISSIME, au grand damne de Jean-Luc qui aura bien aimé que sa paire d’AS rouges lui rapporte un peu plus que 150... Au coup suivant, tour à tour les joueurs jettent leur mains et quand David décide lui aussi d’abandonner ce coup et sa SB au gros blindeur alias Jean-Luc, celui-ci bondira de sa chaise pour montrer à tous une paire d’As, rouges cette fois. Gain net de 200 à ce niveau de blind avec deux paires d’As consécutives, voilà qui est effectivement rageant.

Mathieu, qui aura tenteé de survivre le plus longtemps possible sortira en 5 et n’accrochera pas de victoire à son palmarès cette année.

C’est uniquement à la sortie d’Alexis en 4 que Mathieu pourra célébrer sa victoire à l’ASPT 2009. Plus aucun des joueurs encore en lice ne pouvait effectivement menacer sa première place.

Sebastien, qui monte qu’il sait jouer au poker tout en abreuvant la table de commentaires tous plus essentiels les uns que les autres finit en 3.

Cyril qui a grand renfort de tirages a martyrisé la table, abordera le Heads Up avec environ deux fois plus de  jetons que Fred. Quelques coups plus tard l’ordre des choses est inversé grâce à un K9 qui trouvera son double au board.

La dernière main est assez peu racontable, tant le call avec 4-2 suited de Cyril sur une relance à 2400 de Fred est vilain tout plein.

C’est donc Fred, qui après pas mal de place d’honneur s’octroie la plus belle qui soit et inscrit enfin son nom à la liste des vainqueurs d’un ASPT.

 

Bravo Fred pour cette belle victoire et à un plus d’un titre, confère les conclusions de la rétro 2009.

 

Je vous donne rendez-vous le jeudi 14 janvier 2010 pour la 53ème Edition de l’ASPT, le lancement de la quatrième saison de l’ASPT et l’inauguration de l’ASPT Champions League !!!

 

Joyeux Noël à toutes et à tous et passez de très bonnes fêtes de fin d’année !!!

 

PS : Et pensez bien à inscrire votre équipe pour la 3Roll League ;o)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> 10-4, 4-2, pas plus racontable dans tous les cas ;o)<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Cyril a lancé avec 10-4 sur la dernière main. Pas de bol, j'avais A-10. :)<br /> <br /> Bonne année a tous!!<br /> <br /> <br />
Répondre