Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 19:49

ASPT-Logo.jpgUne fois encore mon application préférée de gestion des inscriptions m’a joué un tour. Bien que j’avais parfaitement noté (dans ma tête) que Jerome avait validé sa participation, mon extraction ne le mentionnait pas et ce n’est pas 20 joueurs qui étaient présents mais bien 21. Une nouvelle fois nous avons donc du attaquer avec une table de 10 et une de 11.

Deux nouveaux venus à signaler, Nicolas et Luc qui vont rapidement se fondre dans l’ambiance et se sentir à leur aise. On est comme ça à l’ASPT. Le seul reproche qu’on pourrait leur faire c’est de ne pas être du beau sexe, blonde à forte poitrine et en minijupe au mois de Mars...

La session 106 ayant tardée à rendre son verdict, j’avais opté pour un stack de départ à 2000 au lieu des 2500 de la dernière fois. Bon choix car la 107 avec le même nombre de joueurs que la 106 s’est terminé à un classique et raisonnable 00:15.

Ce changement de structure n’a cependant pas généré des sorties plus rapides. En effet, nous étions encore à 2 tables à 22:45... Probablement parce que certain ont serré les miches et que les gros stacks ont renfloué les petits en pensant les avaler.

Ronan, qui était leader au classement et donc porteur du bounty qui va avec, arborait le superbe gilet de signalisation jaune fluo qui signale ledit bounty mais également un bounty (un vrai au chocolat et à la noix de coco) en guise de pendentif. On reconnait bien là le Ronan style.

Les sorties se faisant attendre, les blinds augmentant, on est arrivé à un stade critique, et plus particulièrement à l’approche et à l’entame de la TF. Les mooves se radicalisant, la probabilité de voir des horreurs s’est elle aussi radicalisée, comme en témoigne certains faits marquant rapportés ci-dessous...

Au final, C’est Luc qui pour sa première participation décroche un premier titre. Bravo à lui pour cette perf et pour le compte-rendu circonstancié qu’il a pondu (vois ci-dessous). Bravo également à Nicolas pour sa quatrième place qui bien qu’ayant été invité par Gaetan n’a pas hésité à le sortir (message perso pour Nicolas, la prochaine fois évite juste de dire à Gaetan de ne pas entrer dans le coup quand tu as une main, de toutes façons il ne t’écoutera pas ;O).

 

Le classement annuel bouge une nouvelle fois et c’est maintenant Gregory qui est sur la première marche. Sa sixième place au 107 et le Bounty qu’il a arraché du coup de Ronan lui permet de prendre 78 points d’avance sur ce même Ronan.

Ensuite, c’est hyper serré. On compte pas moins de 4 joueurs dans seulement 13 points...

 

Rendez-vous le Jeudi 28 Mars à 18h15 à la brasserie pour 108ème qui sera donc la 5ème de cette palpitante saison de l’AS Poker Tour !

 

Le classement 2013 est à jour.

Le classement des victoires en ASPT est à jour.

 

ASPT 107-copie-1

 

CR de Serial Dealer pour vous servir :

Perso, je ne suis pas mécontent de ma perf (celle de l’ASPT parce que celle au king5 joué en parallèle n’est pas brillante même si je pense avoir bien joué étant devant dans chaque coup ou je suis rentré...). J’ai subi quelques revers, notamment mon AK brisé par Stéphane avec son KQ qui m’a fait mal, mais j’en ai infligé aussi quelques-uns. N’est-ce pas Jerome ;O). Sur ce coup, j’ai TT, il a KJ, il touche un K et un J sur la river et moi une quinte. Bon OK, j’ai pas vu tout de suite le 89TJQ et j’ai un instant cru que j’étais OUT mais  non... Out le Jerome ;O)

En TF, j’ai vraiment serré les miches et je l’ai traversée en étant short quasiment de bout en bout ne survivant que grâce à quelques mooves à tapis qui sont passés ou qui ne m’ont pas tués contre des encore plus petits que moi.. Quand on est 3 left, je suis dans le collimateur de Luc et Guillaume qui se partagent environ 35000 face à mes 8000. Et puis là, c’est le drame... je suis au Bouton, je fold, Luc relance à 2700, Guillaume annonce tapis et Luc paye debout sur la table. 88 vs QQ. Un 8 à la river pour Luc  et je suis en HU... Inespéré... Après faut pas non plus pousser, Luc et ses 34K ont fini le boulot en quelques mains...

 

CR de Didier :

Didier ne retiendra qu’une main de cette soirée. Il a AA. Guillaume à 99. Et un 9 tombe au turn. Dur dur...

 

CR de Luc (accrochez-vous c’est du lourd ;O) :

Côté ambiance. Cette petite brasserie est fort sympathique et ses habitants également. Grande convivialité au rendez-vous, ainsi qu’un énorme morceau de viande ! On peut même fumer à l’abris des gouttes (mais pas du chien !)

Côté poker. J’ai adoré la structure qui laisse du temps. Et surtout le fait qu’il n’y ai pas de « lagstard » … comme dans la plupart des réunions entre potes… Ce qui est très appréciable. Bref, dans ce field d’amateurs éclairés j’ai winé. Mais sans une « Antoine Saout » à 3 left… l’histoire aurait été tout autre… CR #13 ci-dessous pour les amateurs.

Merci à Olivier pour cette association et ces moments très agréables.

Je ne serais pas un regular mais je reviendrais c’est promis.

 

Sorry pour les prénoms… j’ai pas retenu les 20 !

#1 – A7s partage n°1 / binds 10/20 ou 20/40 – Ma 1ère main au bout de 1 tour environ. A7s au Bouton. Mon image est plutôt bonne et serrée je pense. Je call un petit raise en Middle Position pour voir K95 8A. Sur le flop : CHeK check. Turn j’attaque ma ventrale et mon over card. C’est call. River l’As rentre et mon adversaire check. j’attaque en value un petit 30% du pot. C’est call et on partage avec son A3 de mémoire.

#2 – 88 blind 20/40 je call 100 au Small Blind avec 88 sur 1 attaque du Cut Off. Je pense alors à un set value. Mais sur le Flop Kxx mon adversaire check son option de Continuation Bet. Je mise any Turn et remporte un petit pot

#3 – QQ partage n°2 / blind 20/40 un gars raise 80 en early (utg+1 ou 2). Je raise 200 au Bouton avec QQ. Flop Qxx (3 carreaux). Je décide d’attaquer fort 75% du pot pour protéger le tirage. Ça call. Turn : un 4ième carreau. Vilain check. Je le vois sur Ax avec A carreau ou bien éventuellement AK avec K de carreau. Peut-être middle paire avec un carreau. Si il a l’As je vais le tordre sur la River en cas de doublette (et donc de full pour moi). Je décide donc la prudence et je check. River… un 5ième carreau. Vilain check à nouveau. Moi aussi. On partage avec son TT sans carreau.

#4 – 97 blind 40/80 je complète au SB dans un pot à 4 de 320. Sur 97X 7Y je check flop pour induire un bet. Mais sagement tout le monde check. Au Turn j’attaque 250, 1 payeur. River j’envoie 800 mais c’est couché. Trop fort sans doute. Un petit 400 aurait sans doute été payé.

#5 – AJ au BB blind 50/100. Je check sur le Cut Off  qui limp et SB qui complète. J’ai hésité à relancer… pas sur de mon option sur ce coup mais je n’aime pas bien jouer AJ hors de position. Sur xKx Kx tout le monde check sur le Flop. Au turn le Cut Off (dernier à parler donc) envoie un bon 250. Je paye. Sur la river rebelote 250. Je paye aussi le pot faisant alors 1000 environ. Je gagne contre un bluff.

Je ne sais plus trop ou se situe la pause bouffe, mais à la reprise j’ai 2600. Juste au-dessus de l’average. On est encore 18 sur 21. De mémoire les blinds commencent à être chers. La pression monte… Je décide de jouer ultra serré ultra agressif. Je dois probablement gagner mes 3 prochains coups ou mourir…

#6 – AK partage n°3 : tapis pf blind 100/200 il doit me rester 2200 environ. Vilain call… AK également. Partage.

#7 – Vol de blind à 200/400 j’ai 2600, tapis pf avec Q8s. Mon adversaire me dit folder AK. J’évite le 35%/65%.

#8 – je chatte un coin flip en je passe dans les 6000 environ.

 

Après nombre d’autres coups lors desquels s’échangent les tapis (des gros vers les petits généralement) on fini par se retrouver à 10. J’entre en table finale avec 5500 soit au-dessus de la moyenne (4000 environ). Bien décidé à continuer la partie avec patience. Ca s’accélère grave : 2 premières mains, 2 éliminés !

#9 – je gagne qq coup sans voir le show down et je monte à 8000 environ

#10 – A8s au Bouton une salle main… j’attaque 2000 blinds 400/800. Vilain au SB envoie boite. J’estime (trop) rapidement son stack à 4000 et paye sans me poser de question. Je joue contre A9.. un petit 30%/70%... que je perds. Après décompte il s’avère que vilain est en fait à 6500 !! Il ne me reste que 1500…

#11 – AA back in the business. Tapis preflop payé par Olivier. Mon AA tient et me revoila à 4000 environ. Soit un peu en dessous de la moyenne mais rien n’est perdu.

#12 – TT blind 500/1000. Utg attaque 2000 et Cut Off envoie boite pour 6000 environ. Je fold TT. UTG fold également. Mais Cut Off montre JJ… ouf…

Je gagne qq blinds et je double en éliminant  1 joueur sur un coin flip. La bulle éclate on se retrouve à 4 left. Puis à 3 rapidement après la pause clope

#13 – 88 à la Antoine Saout (NDLR : je dirai plutôt à la Joe Cada mais bon...) (3 left au main event wsop 2009 dans un pot de 80 blinds Joe CADA dézingue le frenchie !  ) : j’attaque 2700 blinds 500/1000, Guillaume boite à 16K, il me reste 14,5K je paye. Un board XXX X8 vient me sauver à la river contre ses QQ… gros chatage en règle…

 #14 – KQs contre Olivier en HU. J’ai 30K il a 10K. Ça part à tapis pf contre son A4. Et je gagne avec une couleur.

Voili !

 

 

CR de Gaetan :

Moi je ne me souviens que 2 de mes « coups ». Il faut dire que seulement  2 coups m’ont (malheureusement) été nécessaires pour …. Sortir !...........

(Un bad beat (90/10 ou 85/15) en 1er de ces 2 coups contre Guillaume qui n’a pas manqué de me rappeler qu’il avait vécu la même situation une fois contre moi mais dans l’autre sens.)

 

CR de Pierre-Bernard :

J’ai retenu pas mal de « partage » en table 1 ; des « styles » de jeu homogènes => des stacks à 80% homogènes à 22h30 !!

Comme d’hab très bonne ambiance

Pour ma part tout à fonctionné sauf quand mon voisin de gauche (Luc) me suis à tapis (plus de 3500 ) vers 23h00 avec une paire de 10 alors que j’avais déjà fait le coup avec une paire de dame quelques coup avant ; j’avais A6 dépareillé => gros coup de bluff guidé par l’usure de l’immobilisme et de la fatigue d’une journée ponctuée de réunions…(ou par un un petit grin de folie !!)

 

CR de Guillaume F :

Je dois avoir la palme hier soir avec le plus gros rush de cette année et je pense pour encore longtemps…

9 tirages d’affilées en table finale qui m’ont permis de passer de 1500 à 19000 en éliminant je crois 3-4 personnes alors que j’étais mourant depuis 2 heures:

Dans l’ordre :

99 qui choppe son 9 à la river pour éliminer AA de Didier, je triple

AK         

AJ

88

JJ

JJ non non ce n’est pas une erreur, 2 fois JJ, un coup les rouges un coup les noirs

A10

A7 à trèfle qui finit en couleur

10-10

Le tout en sachant que j’avais fait mal a Gaëtan sur un énorme coup de chance comme il l’a signalé tout à l’heure

Mais il devait être écrit que je ne pouvais pas gagner et c’est sur un bad beat (le fameux Antoine Saout) que je termine 3…mais pas de regret j’avais eu ma dose de luck :

« insolent » m’a même dit notre G.O.

Partager cet article
Repost0

commentaires