Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 19:52

La 46ème session de l'ASPT a donc eu lieu hier soir. Voici le Compte rendu qu'en a fait Le G.O. de la soirée, Monsieur Jean-Luc Gortana.



Hello,   la soirée de reprise de l'ASPT, après la coupure estivale, aura réservé quelques surprises et désillusions pour certains...
C'est sous une chaleur de plomb que la partie débuta vers 18:40 avec 18 joueurs prêt à en découdre.
Le premier fait marquant de la soirée ne tarda pas à se produire (peu avant 19:00): en effet Judicaël - l'insconcient - renvoya au bercail Hervé qui se voyait pourtant très beau avec son full aux AS par les 3. Et il l'était, il faut bien le dire... mais pas suffisamment face au full aux AS, je vous le donne dans le mille, par les 4 de Judicaël, qui - l'effronté - osa payer le tapis laché par Hervé. Judicaël, si tu me lis, on t'aimait bien et ta récente promotion devrait faciliter ta recherche d'emploi ;-)
Notons que Nicolas D. qui avait refusé un apéro chez Marie-Anne (faut vraiment aimer le poker) était sorti juste avant Hervé (Hervé n'est pas dernier donc, sera-ce suffisant Judicaël?), battu par un brelan de 3 de Rita face à sa double paire AD. Mauvaise rencontre comme on dit! ... Rita commençait alors son show!
Jacques n'a décidément pas de chance... et là, je dois bien dire que c'est vrai car non content de ne pas l'accompagner, elle le titille même en lui donnant l'espace de quelques secondes une joie qui tourna vite à la désillusion: servi 99 il part pré-flop à tapis (stack bas, juste après un sympathique et léger repas) et tombe sur les 2 As de Laurent. Un 9 tombe au flop mais cette délivrance est anéantie sur le turn avec un troisième As pour Laurent. Non, vraiment, il a pas de chance Jacques!
Laurent, lancé comme un frelon asiatique, me sort quasiment dans la foulée, avec cette fois un King Kong servi (2 tours après la paire d'As, sympa). Avec Jacques, c'est donc un autre favori à la victoire qui s'en va ;-)
Laurent retouchera par la suite, de nouveau ,1 paire d'As et une paire de roi (soit 4 fois - au moins - les 2 plus belles mains possibles dans la même soirée, inquiétant quand on sait que sa femme est seule dans le Sud de la France)
Noam, après avoir prédit le pire à Rita, agacé qu'il était de la voir marcher sur la table et rentrer dans tous les coups, fera les frais de la suprématie de la demoiselle. Balayé Noam, malgré une paire d'AS au flop, battu par une double paire AQ (comme quoi Nicolas D., double paire AQ ça peut gagner ;-).
Et Rita, parlons-en un peu de la miss. Hier soir, elle m'a franchement impressionné. Elle fut extrêmement solide, agressive, jouant parfaitement son rôle de chip leader à la table... jusqu'à ce que je parte au moins car ensuite, visiblement, elle a craqué en ne concrétisant pas par une victoire ce début de soirée fantastique. La prochaine fois peut-être?
Raphaëlle, bien qu'elle ait désormais assimilé toutes les subtilités du poker (private joke pour laquelle elle ne me tiendra pas rigueur), ne fera pas long feu... des tas de poubelles et un tapis plus tard (avec KQ*), la voilà libre de rentrer chez elle.
Par la suite, Judicaël dilapida définitivement un stack conquis sur des rivières dorées (la phrase n'est pas de moi, vous vous en doutez... Merci Laurent C... si si nos voisins germains peuvent être très poétiques)
A ce stade ça commence à devenir difficile pour moi d'être très prolixe, d'une part parce que je n’ai pas la mémoire d’Olivier, et d'autre part parce que je suis parti vers 22:15, accablé par la chaleur et la déception (je dois vous l'avouer, je suis en instance de divorce... d'avec le poker). Ma baignade nocturne vers 23:00 me fit le plus grand bien ;-)

Plus tard dans la soirée (ces détails m'ont été rapporté par Aurélien), Agnès part à tapis dans un coup à 3 avec KK, Eric AK, et Stephane JJ… et un valet tombe au turn… => Agnes Out

De fait, un joli come back de Stephane...

Matthieu a encore intelligemment géré son stack pour finir dans les places payées (comme souvent).

Le heads up fut très rapide avec des tapis équivalents entre Eric et Nicolas V. qui a visiblement bien refait son stack, stack qui n'était vraiment pas gros au moment du merge des 2 tables.

La surprise de la soirée: la victoire d'Eric, que je félicite chaleureusement au passage, et qui, après des débuts poussifs à l'ASPT, semblent désormais bien mieux gérer ses "émotions" et surtout son stack. En même temps, il a quand même eu la chance qu'il faut à tous vainqueurs d'un tournoi (je me souviens d'une couleur touchée sur la turn ET la rivière face à Judicaël alors qu'il était vraiment mal engagé après le flop). Je salue le grand come back de Nicolas V. qui n'avait plus été à pareille fête depuis bien longtemps. En tout cas, lui, a su faire preuve d'une extrême lucidité en laissant gagner son chef.

Enfin, je vous prie de m'excuser pour les quelques couacs dans l'organisation de la soirée qui vous fait tous souhaiter un rapide retour aux commandes d'Olivier, le seul, l'unique, j'ai nommé Serial Dealer ou la légende de l'ASPT.

Vos compléments à ce CR sont les bienvenus.

Le classement final de la soirée est donc le suivant:
JLG




Joueur

#

Pts

Eric

1

737

Nicolas V

2

403

Mathieu V

3

283

Stéphane

4

220

Rita

5

181

Damien

6

155

Laurent C

7

135

Aurélien

8

120

Agnes

9

109

Antoine

10

99

Judicael

11

91

Raphaelle

12

84

Noam

13

79

Jean-Luc

14

74

Jacques

15

70

Pierre-Jean

16

66

Hervé

17

62

Nicolas D

18

59


Le classement général sera mis à jour dans le foulée.
Bravo à Eric qui rejoint le cercle des vainqueurs d'un ASPT. Nous sommes 23 maintenant.
Prochaine soirée, le 10 Septembre 2009. J'ouvre l'article annonçant la soirée N° 47 très bientôt.

S.D.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je suis bien d'accord, mais tu sais, il faut laisser aux gens le temps de s'approprier ce nouvel Outil. Ca s'appelle du Change Management :o)
Répondre
J
Pfff! Je me décarcasse à faire un compte-rendu riche en détails et personne pour faire le moindre commentaire! C'est plus ce que c'était. La prochaine fois, Olivier, je propose qu'on s'en tienne au classement de la soirée et puis c'est tout... Na!<br /> JLG
Répondre